Projet 2018-2024

Le Projet Sportif Territorial 2018-2024 s’inscrit dans la continuité du précédent PST 2014-2017. Encouragé par les institutions publiques, son ambition demeure identique : il s’agit de favoriser la mise en commun de nos idées et la mutualisation de nos moyens pour améliorer le service aux clubs et aux adhérents. La formalisation de ce document offre l’occasion de prendre de la hauteur par rapport à nos pratiques pour positionner l’athlétisme comme acteur du développement du territoire Breton.

Notre activité se distingue par une grande disparité des différents acteurs de l'athlétisme (ligue, départements, clubs, entraîneurs, dirigeants, officiels, athlètes) et une forte autonomie de chacun de ces éléments. Cette disparité est renforcée par la diversité des types de pratiques (cross, salle, piste ou running), des modes d'engagement dans l'activité (santé, loisir ou compétition, haut niveau) comme des types de publics que nous pouvons toucher avec leurs singularités (personnes en situation de handicap, public féminin, public vivant au sein des quartiers et zones sensibles) et qui sont souvent éloignés de l'accès habituel à nos pratiques sportives. De fait, la Ligue se doit d'être, auprès de tous les acteurs, la structure fédératrice de cette diversité.

Une histoire riche...

pst-lba-01.jpg

LA CRÉATION DE LA LIGUE

L'histoire de la Ligue de Bretagne d'Athlétisme est inévitablement liée à celle de la Fédération Française. Cette dernière, issue de l'U. S. F. S. A. (Union des Sociétés Françaises de Sports Athlétiques) la F.F.A. est officiellement créée le 21 novembre 1920 à Paris. Le premier président est Joseph Genet. Paul Méricamp est désigné comme secrétaire général et quatre vice-présidents furent nommés. Parmi eux : Joseph Gemain.

Les semaines suivantes furent mises en place les structures régionales de la FFA, les ligues. La L. B. A. voit officiellement le jour quelques mois plus tard, à Rennes au Café de l'Europe le samedi 29 janvier 1921 (et déclarée en Préfecture le 11 Mars 1921) la veille du Cross des Cinq Provinces sur l'hippodrome des Gayeulles, avec à sa tête : Joseph Gemain et J. Coadou (Secrétaire Général). A cette époque, le siège de la Ligue se trouvait à Rennes. La L.B.A. était divisée en 6 districts : la Mayenne, l'Ille-et-Vilaine, le Morbihan, les Côtes-du-Nord, alors que le Finistère était lui divisé en deux : le district du Léon et le district de Cornouaille.
 

LES ANNÉES FASTES DE LA LIGUE

Cette LBA constituée en janvier 1921 est restée telle quelle jusqu'en 1982, date à laquelle le département de la Mayenne s'en est détaché pour rejoindre la Ligue des Pays-de-Loire.
En l'espace de deux ans, l'effectif de la LBA va monter à 100 clubs pour 1 300 licenciés ! En 1945, la Ligue de Bretagne d'Athlétisme comptait 2 631 licenciés (contre 928 en 1939). 1 831 en 1956, creux de la vague, un chiffre qui va remonter à 3 817 en 1970. Après les années 60 la L.B.A. est en net progrès tant sur le plan des résultats que celui des effectifs. La Bretagne avait sa place au niveau international avec Poirier entraîné par l'un des premiers CTS Jean Huitorel, Cochard, Bertould, Kerbiriou, Vaillant, Rault, Dupureur et Eliane Jacq, membre du 4x400 m, record du Monde en 1969 !
 

LES PRÉSIDENTS SUCCESSIFS DE LA LIGUE

De Joseph Gemain à Jean Marc Beraud, l'actuel président de la L.B.A., 12 présidents se sont succédés à la tête de la Ligue de Bretagne. Premier président en 1921, Joseph Gemain le resta jusqu'en 1930 où lui succéda deux Mayennais, ensuite le Quintinais Guy Bazin, puis deux Rennais Jean Lebigre et Roger Le Saux, puis Michel Florès de Saint Brieuc et Henri Perrot de Carhaix. Enfin, le Costarmoricain Didier Vareecke, les brestois Jean Luc Paugam et Alain Talarmin le succédant pour une durée de deux ans. Le président actuel est Jean-Marc Béraud de Pléneuf.
 

LES BRETONS S'EXPORTENT À L'INTERNATIONAL

Au niveau sportif, du plus loin que l'on se souvienne, la Bretagne a toujours donné à la France de grands athlètes. De Charles Lelong, « 1er olympique » et 1er médaillé aux JO de Stockholm en 1912, à Marion Lotout et Amy Sene aux JO de Londres en 2012, la liste est longue en un siècle, des représentants de l'athlétisme breton au plus haut niveau international : Kléber Argouarc'h, Odette Gemain-Bigot, Hamon Richard, sur la 1ère partie du siècle précédent et ensuite Pierre Prat, Pierre-Yvon Lenoir, Maryvonne Dupureur, Eliane Jacq, Robert Poirier, Francis Kerbiriou, Gilles Berthould, Jean Cochard, Lucien Rault, Jean Vaillant, les marcheurs Martial Fesselier et Louis Chevalier et plus proche de nous Hervé Phelippeau, Marie-Pierre Duros-Toudret, Jean-Charles Gicquel, Vincent Le Dauphin, Maryse Le Gallo, Anthony Gilet, Gilles Dupray, Victor Coroller... A cette liste non exhaustive, rajoutons les membres de la diaspora bretonne, tel Marcel Philippe et Gilles Quenéhervé.
 

Joseph_et_Guy_Gemain_1929.jpg
nadan_1943.jpg
rennes_1945.jpg
4x400m_1968.jpg

Une région, 4 départements

En 2016, la L.B.A passe la barre record des 17 000 licenciés en terminant l'année avec 17 002 licenciés (dont 45% de féminines) pour 162 clubs faisant de la L.B.A. la 4ème Ligue de France en nombre de licenciés. Sur cette période à la placing table la Ligue se positionne également à la 4ème place au niveau sportif.

En 2017, suite à la loi NOTRe sur la réforme des régions, n'impactant pas notre territoire, la L.B.A. se trouve désormais 9ème Ligue de France. Et deux ans après les 17 000, elle franchit la barre des 18 000 licenciés sur la saison 2017/2018.

La L.B.A. est aujourd'hui composée autour de 4 comités départementaux : les Côtes d'Armor, le Finistère, l'Ille-et-Vilaine et le Morbihan.

Consultez les statistiques des licences pour chacune des structures bretonnes (en cliquant sur le logo) :

logo_LBA-VC.png
Logo CDA 22-01.png
Nouveau-Logo_Athle29.jpg
cda3_coul_120X147.jpg
pst-lba-01_edited.jpg

18057

licenciés

 

9ème Ligue de France

fond-texture.png

23

élus

 

bénévoles, membres du Comité Directeur L.B.A.

fond-06.jpg

150 clubs

15 commissions

50 professionnels

+ de 1500

bénévoles diplômés