fond-texture_edited.png
  • LBA

La LBA fait peau neuve

Mis à jour : janv. 6

Une Olympiade 2021-2024 pleine de projets


Cette nouvelle olympiade nous réserve nous l’espérons d’agréables surprises...

Cette olympiade débutera avec en 2021 le centenaire de notre Ligue, une ligue régionale historique créée quelques mois après la Fédération. Aux manettes Joseph Gemain, dirigeant et journaliste sportif français à l'origine du Stade vannetais, du Stade lavallois, de l'Union athlétique rennaise et de la Ligue de Bretagne d'Athlétisme. Et se clôturera avec les Jeux Olympiques de Paris 2024 comme bouquet final.


Nous sommes fiers de vous présenter cette nouvelle charte graphique, un renouvellement de notre communication qui était aussi une opportunité pour célébrer ces deux événements qui marqueront l’histoire de notre discipline et de notre région.


À travers cette nouvelle identité la ligue ancre son identité régionale avec 3 symboles forts et identifiables par tous : la piste d’athlétisme, l’hermine bretonne et la flamme olympique.


Cette nouvelle charte a été imaginée et travaillée en collaboration avec Romain Berthelot, athlète et stagiaire graphiste à la LBA. Une mission qu’il a acceptée et réalisée avec brio.


Vous pourrez ainsi au fur et à mesure des semaines découvrir les déclinaisons de cette nouvelle charte à commencer par un site internet entièrement retravaillé se voulant sobre, moderne et plus fluide.


Les déclinaisons permettront également de dynamiser nos réseaux sociaux et les rendre encore plus attractifs. Mais aussi les médailles de champion régional, les maillots des équipes de Bretagne en collaboration avec notre partenaire Endurance Shop by Go Sport et Mizuno... et bien d’autres supports...


Echange avec la personne à l'origine de cette refonte graphique

- Peux-tu te présenter en quelques lignes (formation et sportif) ?

Je m’appelle Romain Berthelot, je vais sur mes 23 ans, j’ai un diplôme de designer graphique option motion dans la poche et j’adore le sport pour ses valeurs mais surtout pour l’idée du dépassement de soi, de devenir meilleur qu’on ne l’a été hier. Je suis sociétaire de l’EAPB, je fais régulièrement du street workout et du cyclisme (route, VTT).


- Peux-tu nous présenter ton parcours et nous en donner les points forts ?

Titulaire d’un bac S, j’ai commencé un DUT Génie Civil à Rennes qui m’a permis de me rendre compte que j’avais besoin de travailler dans le domaine créatif. Je faisais de la photographie depuis 2 ans et c’est tout naturellement que je me suis dirigé vers des études de graphisme à LISAA (MANAA puis Bachelor). J’essaye de garder la rigueur de travail et l’esprit cartésien acquis avec ces 6 mois en DUT pour les associer à mon esprit créatif.


- Pourquoi as-tu souhaité travaillé sur la nouvelle charte de la LBA ?

La validation de mon diplôme passait par l’accomplissement d’un projet de fin d’étude de 6 mois. Étant passionné de sport, plus particulièrement de course à pied, j’ai cherché un sujet me permettant d’allier cette discipline à mes origines bretonnes. Je me suis rapidement rendu compte que l’athlétisme avait du retard sur les autres sports pour ce qui est de l’image de marque, notamment par rapport au football qui a un budget bien différent mais aussi à l’esport, intrinsèquement lié à l’ère du numérique et à l’image. Mon but était alors tout trouvé, combler ce retard et remettre l’athlétisme sur le devant de la scène par une meilleure communication visuelle. La charte graphique de la ligue de Bretagne datant de 2014, il ne me restait plus qu’à me mettre au boulot.

Suite à l’obtention de mon diplôme, j’ai contacté Clément Bajon, directeur de la Ligue pour avoir un avis plus concret que celui d’un jury n’ayant aucun lien avec ce sport. Agréablement surpris par mon travail, couplé avec son envie de refaire le site web et marquer le centenaire de la Ligue, nous avons conclu que nous allions travailler ensemble pendant quelques mois. J’ai donc approfondi mon projet pour le rendre plus complet et fonctionnel tout en répondant aux exigences de Clément.


- Peux-tu nous expliquer l’idée principale de la nouvelle charte de la LBA ?

L’idée de cette refonte graphique est donc de combiner athlétisme et Bretagne avec simplicité et efficacité. Notre région possédant de nombreux symbole, j’ai utilisé la queue d’hermine dans sa robe caractéristique d’hiver blanche et noire. L’hermine héraldique étant surutilisée, je trouvais les caractéristiques de l’animal (marche, court, saute etc.) plus cohérentes par rapport aux caractéristiques des athlètes de ce sport. Cela permettait aussi d’apporter du vivant dans le logo.

Sous cette queue d’hermine simplifiée, on retrouve une réduction à 3 bandes d’une piste d’athlétisme. Quelle que soit la discipline (sauts, lancers, running etc.), on finit toujours par travailler autour de cette piste et cette symbolique est très ancrée dans les esprits, des pratiquants comme des non pratiquants. Pour finir et faire un lien avec les JO 2024 qui se dérouleront en France, on peut retrouver dans le bout noir de la queue d’hermine une flamme qui y fait référence. De cette présence, la ligue de Bretagne montre qu’elle se projette vers des objectifs internationaux. La flamme est aussi importante car elle symbolise la passion qui anime tous pratiquants d’athlétisme, ce qui nous unit dans ce sport.


- Quelle mission réalisée au sein de la LBA t’a le plus motivé ?

À vrai dire tout m’est intéressant à partir du moment où je trouve un concept original à exploiter et développer un projet dans son ensemble est vraiment très excitant. Mais si je devais choisir, je pencherais pour le maillot. Ça a vraiment été une découverte lors de cette refonte, je n’en avais jamais fait avant. Le design n’a pas été simple mais est très important dans le caractère d’unification derrière une bannière, un territoire, surtout quand on a une équipe présente sur des compétitions nationales et internationales. J’espère sincèrement qu’il plaira et que j’en croiserai lors de mes entrainements !


- Pour toi l’athlétisme de façon générale bénéficie-t-elle d’une bonne image ? Quelle pourrait-être pour toi les pistes à développer ?

En matière de communication, je dirais que les bons exemples restent encore trop rares, ce qui est compréhensible aux vus des structures financières (associations). Tout le monde n’a pas un graphiste ou un pro de la comm dans son club non plus. Pour autant, on remarque quelques groupes de personnes qui essayent de rattraper ce retard que j’ai pu évoquer plus haut. On peut parler de Springart, The Running Collective/TRC, @les_athletes_francais et d’autres qui à leur manière (services aux clubs, memes et articles, présentations d’athlètes) mettent en avant ce beau sport. J’espère que cette tendance grandira.


Pour ce qui est des pistes à développer afin d’améliorer l’image de l’athlétisme, je penserais d’abord à moderniser les logos existants pour qu’ils soient plus simples tout en gardant les références propres aux clubs. Ensuite ils seraient intéressants d’avoir une charte graphique afin de créer des déclinaisons cohérentes entre chaque livrables comme nous avons pu le faire pour la LBA (maillot, communiqués, site web etc.). Je suis bien conscient que ce n’est pas à la portée de tous les clubs, mais que cela soit fait d’abord pour les régions et les départements serait un grand plus non négligeable. Cela fait partie des indispensables pour avoir une bonne image et donner envie aux autres de nous rejoindre pour courir, sauter, lancer.


- De façon générale, quels sont pour toi les référents dans le domaine du design graphic, les projets ou personnages qui ont marqué ton métier ou ta culture personnelle et professionnelle?

En tant que graphiste il est assez important de passer du temps à faire de la veille, des moodboards pour gagner du temps au moment de la recherche au début de chaque projet. Pinterest et Behance sont des outils très pratiques pour cela. Je suis obligé de faire une liste non-exhaustive sinon elle ferait trois pages de long !

  • Eiko Ojala pour ses illustrations en papiers découpés avec jeux de couleurs et de profondeurs.

  • David Carson, Chris Ashworth pour leurs compositions graphiques déstructurées.

  • Leroy Tremblot et La Fourmi qui sont des agences de graphismes spécialisées dans le sport avec une approche minimaliste (logo CNOSF et FFR).

  • Les Others qui est un magazine d’aventures et de photographie avec une direction artistiques faisant voyager autant dans le fond que la forme.

  • Crisscross studio pour leurs motions minimalistes et vivants.


Pour finir, je tiens à remercier Clément pour l’initiative de cette interview mais surtout de m’avoir laissé la chance de travailler avec lui au développement de ce projet. Je remercie plus largement les membres de la Ligue de Bretagne d’Athlétisme pour leur bienveillance et leurs retours. Ces semaines ont vraiment été un pur bonheur.



Présentation du nouveau logo en animation



468 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
ROUGE + OMBRE_FOOTER.png

TROUVER UN CLUB

logo_LBA-HB.png